Le 24 mai, en soutien au maire de Saint-Brevin : contre l’extrême droite, pour l’accueil des migrant·es

La démission de Yannick Morez, maire de Saint-Brevin, illustre deux scandales :

  • Le fait que l’extrême droite se sente autorisée à s’opposer à l’accueil de celles et ceux qui sont chassé·es par la misère, la guerre, les catastrophes climatiques.
  • Le refus du pouvoir de protéger un maire, menacé de mort pour avoir accepté un centre d’accueil pour les demandeur·ses d’asile.

À cet égard, une fois de plus, Darmanin montre que la tranquillité publique ne lui sert que de prétexte pour attaquer les mobilisations populaires. Défendre un maire favorable à l’accueil des demandeurs et demandeuses d’asile ne l’intéresse pas.

C’est pourtant le ministère de l’Intérieur qui répartit les centres d’accueil sur le territoire puis les préfectures qui désignent les communes qui les accueilleront.

Décidément, Darmanin fait une fois de plus la preuve de son incompétence. Ça suffit !

ENSEMBLE! appelle à développer la mobilisation pour exiger sa démission.

Pour assurer Yannick Morez de notre solidarité, pour dire « oui à l’accueil des demandeur·ses d’asile et non à l’extrême droite », ENSEMBLE! soutient la marche organisée le 24 mai, à l’initiative d’élu·es avec le soutien de la NUPES de Loire-Atlantique, et appelle à y participer.

 

Le 20 mai 2023
ENSEMBLE!
Mouvement pour une alternative de Gauche Écologiste et Solidaire


Pour compléter, vous pouvez lire :

Print Friendly, PDF & Email